Holi TeamLes vidéos d'HoliContact

Voyager pour petits budgets !

D’abord, on se met d’accord : les 3 types de dépenses auxquels on ne peut échapper quand on voyage sont : les déplacements, la nourriture et le logement.  À cela s’ajoutent les activités payantes, qui sont selon moi, plus facultatives. On va donc se concentrer sur ces 3 éléments pour tout savoir !

Le déplacement

Avant de partir : Ne pas être fixé sur une date

C’est le premier conseil que je peux vous donner ! Alors bien entendu, il est souvent difficile de caler un voyage dans nos plannings, je vous entends déjà. Mais au lieu de faire la marmotte tous les dimanches, guettez les sites des compagnies aériennes, et notamment les low-costs comme Ryanair pour l’Europe. Les prix fluctuent énormément, il ne faut pas être pressé pour tomber sur la bonne occas’ ! Vous pouvez aussi suivre des applis comme VoyagesPirates qui vous dénichent quotidiennement des offres de voyage partout dans le monde, à des prix imbattables ! Il s’agit de promotions, mais aussi d’erreurs de saisie des prix de la part des organismes de voyage. Erreur qu’ils seront obligés d’accepter si vous commandez avant que celle-ci ne soit détectée ! Et même si cela peut sembler logique, essayez de partir tant que possible en dehors des périodes scolaires.

N’hésitez pas à utiliser les comparateurs de vols, parfois, partir en milieu de semaine ou à des heures improbables permet d’économiser en voyage.

Pour ceux qui ne sont pas pressés et qui souhaitent découvrir, il existe aussi des applications qui vous permettent de trouver les vols les moins chers en calculant non pas au trajet le plus direct mais seulement selon le prix. En gros, vous pourrez avoir 6 escales et deux jours de trajet, mais cela peut vous permettre de découvrir différents pays, vous pouvez tout à fait envisager le trajet comme une partie du voyage, et donc comme un mini road-trip !

De même, pensez qu’il n’existe pas que les compagnies aériennes pour voyager ! Si vous souhaitez partir en France ou en Europe, vous pouvez trouver des trajets à des prix super avantageux sur BlablaCar ou sur des compagnies de bus spécialisées qui se développent énormément ces derniers temps, comme OuibusEurolines, FlixBus… Cependant, si les 3 sont très sérieux, attention sur Flixbus, il est difficile d’annuler ou de modifier la date de son billet une fois réservé.

Une fois sur place

Utilisez les mêmes moyens de déplacements que les locaux

Même si certains moyens de transports mythiques vous font rêver, privilégiez les moyens de transports qu’adoptent les locaux, comme le métro, le bus, ou encore le scooter (notamment dans certains pays asiatiques).

Voyagez à pied

Mieux encore. Tout simplement parce que vous êtes là pour découvrir, alors quoi de mieux que de se perdre dans des endroits inconnus, et tout cela gratuitement ! Et en plus, marcher vous permet de garder la forme et de ne pas culpabiliser lorsque vous dégusterez les plats traditionnels !

Le logement

L’économie collaborative

Alors là, je ne vous apprends peut être rien, mais je ne peux que vous conseiller d’utiliser les sites et applis d’économie collaborative.Vous connaissez certainement Airbnb, qui est le plus utilisé désormais, mais il en existe d’autres comme Wimdu.

En plus d’être moins cher, le fait de loger chez des locaux peut vous permettre de vous immerger davantage dans la culture locale, de discuter avec eux, et de connaître les meilleurs plans pour ne pas tomber dans le piège des attrape-touristes ! Et puis au milieu d’une déco plus personnelle, on se sent parfois plus à l’aise que dans des hôtels blancs et neutres !

Il existe aussi le site Couchsurfingoù après avoir complété votre profil, il sera possible d’envoyer des demandes aux couchsurfeurs pour vous héberger. Il existe même des appli pour les backpackers et autres adeptes des nuits à la belle étoile, où vous pouvez louer un jardin pour camper ! (ce que je trouve particulièrement génial pour un voyage assez court).

Ensuite, il y a pleins d’arrangements possible pour que cela soit quasi gratuit ! Par exemple, vous pouvez trouver des locaux qui acceptent de vous nourrir/loger en échange de quelques heures de travail ! Un peu sur le principe du Wwoofing (plus d’info en cliquant dessus !), qui se développe énormément en ce moment. Ou encore, pour la pépite des voyageurs fauchés, rendez vous sur le siteWorkawayqui permet de contacter des gens aux quatre coins du globe, qui acceptent de vous loger et de vous nourrir en échange de quelques heures de travail par jour.

L’économie collaborative c’est aussi sur place qu’on la pratique, à la rencontre des gens. On échange, on jardine, on donne des cours de langue et en retour on vous héberge, on vous fait découvrir la ville…

Sur place

Au delà des sites et appli, un des hébergements qui reste très avantageux côté financier, c’est l’auberge de jeunesse ! Pas chère et conviviale, je ne peux que vous la conseiller. Toutefois, pensez à bien regarder les évaluations avant de réserver.

Et enfin, une dernière technique pour nous voyageurs sans ressources, c’est le camping ! Là c’est la meilleure méthode pour loger pas cher si vous désirez partir dans des pays où l’hébergement est assez cher (type Irlande, France,...). On a bien souvent une image assez archaïque du camping, mais sachez que tout est désormais pensé pour votre confort ! Et puis, c’est l’endroit idéal pour se retrouver dans le partage, et repartir pleins de souvenirs avec ses amis !

La nourriture

Ahhhh, cet aspect du voyage que l’on n'oublierais  pour rien au monde.En voyage, l’un de nos plus gros postes de dépense est la nourriture. On n’arrive pas à se restreindre, car il est impensable pour nous de découvrir un pays sans le faire par sa gastronomie. Mais là encore, il y a des techniques pour limiter les frais !

Limiter l’alcool

Si en Arménie la vodka n’est presque pas plus chère que de l’eau en bouteille, dans de nombreux pays l’alcool fait très vite monter la note des repas et sorties. Limiter sa consommation d’alcool permet d’économiser parfois beaucoup d’argent et l’on profite tout autant de son voyage. Alors on garde les soirées sans souvenirs pour la maison et on s’organise des soirées soft, dont on profitera tout autant !

Mangez local !

Mon meilleur conseil pour ne pas trop dépenser en voyage, c’est de manger local! Évitez les restaurants trop proches des grands lieux touristiques, souvent chers et parfois même pas très bons. Préférez (et sans hésiter!)  les kiosques de nourriture de rue qui regorgent de merveilles locales et très peu chères! En plus d’économiser en voyage, vous découvrirez un aspect différent de la culture locale,c’est tout bonus!

Et enfin, parce que ça peut servir, voici quelques conseils en vrac à propos de votre banque !

Avant de partir

  • Avisez votre banque avant de partir des pays que vous visiterez. Vous éviterez ainsi que votre carte ne soit annulée en route alors que vous en avez vraiment besoin.
  • Notez vos numéros de carte bancaire et de crédit de façon à ce que vous y ayez accès en cas de vol. Le numéro d’appel pour annulation de carte est également pratique! Et pensez à prendre un double de votre carte que vous laisserez à votre compagnon de voyage ou dans un autre sac en cas de vol ou de perte.

Sur la route

  • Variez les méthodes de paiement : j’ai toujours de l’argent comptant sur moi et j’essaie autant que possible de payer de cette façon pour éviter les frais pour de petites transactions.
  • Lorsque possible, je paie avec ma carte de crédit (dans les établissements de confiance), surtout en Europe, où vous ne paierai pas de frais !
  • Conservez toujours 100 $ d’argent américain ou d’euros sur vous. Ces devises s’échangent mieux dans certains pays où vous pourriez vous trouver dépourvus. Cela vous évitera de rester avec plus de 300 $ de ringgits que vous aviez tiré en trop.
  • Informez-vous sur l’endroit ou la ville visitée, car certains lieux éloignés ne possèdent tout simplement pas de guichets automatiques. Il faut donc prévoir sur soi une somme suffisante.
  • De plus en plus d’établissements d’hébergement et de fournisseurs d’activités acceptent d’être payés par PayPal ou peuvent être réservés en ligne. Vous ne bénéficierez pas d’un pouvoir de négociation disponible dans certains pays, mais vous éviterez la nécessité de retirer et économiserez des frais en tous genres, notamment avec PayPal.

Et d’ailleurs, parce que j’avais envie de vous gâter, voici 5 destinations où partir, quand on a un petit budget !

  1. Budapest, Hongrie : Pour une capitale, le coût de la vie y est très bas. Il est facile de s’y nourrir pour quelques forints, comme avec la célèbre goulasch, et de profiter d’une bonne bière pas chère au bar Szimpla, un ancien immeuble réaménagé et décoré d’objets venant de marchés aux puces. En plus, comme c’est en Europe, il est très facile de s’y rendre avec les différentes compagnies aériennes notamment.
  1. Népal : Il y a quelques destinations dans le monde qui laissent une marque indélébile dans le cœur. Le Népal en est une. C’est un des pays les plus bon marché que nous avons visités et parmi ceux qui sont les plus adaptés au voyage en mode routard. Avec un budget de 50 € par jour pour deux personnes incluant l’hébergement, les repas, le transport et les activités sans trop se priver, nous en avons eu plein les yeux et plein le cœur.
  1. Pérou : Certes le billet d’avion sera un peu plus élevé, mais le prix de la vie est très bas, il est facile de s’y déplacer en bus, et les hébergements (pour tous budgets et tout confort) sont très accessibles.
  1. Lisbonne : si vous aussi vous avez flashé sur cette magnifique capital (et surtout sur sa célèbre rue du  barrio alto !). Vous trouverez pleins d’hébergements à des prix très abordables, et pour ce qui est de la nourriture, vous pourrez profiter des super pastéis de nata pour presque rien ! Vous vous laisserez dépayser par cette magnifique ville qui regorge de patrimoine !
  1. Kirghizstan : Vous rêvez d’un voyage authentique, hors des sentiers battus et à petit prix? Je vous conseille alors le Kirghizstan! Un pays encore préservé du tourisme de masse, une nature luxuriante et diversifiée, des locaux avec une culture nomade et un sens de l’accueil hors pair… Ça ne vous fait pas rêver? Déjà, vous pourrez trouver vos billets d’avion au départ de Paris à partir de 300 euros, ce qui est super avantageux pour un pays d’Asie Centrale ! Pour ce qui est de l’hébergement, une nuit vaut entre 4 et 15 euros. On dit banco non ?

Et enfin, un dernier conseil : n’hésitez pas aussi à partir autour de chez vous, pour redécouvrir vos coins, dans une aventure locale ! Organisez-vous une petite soirée à la belle étoile entre copines, ou entre amoureux, pour 0 copec’, et des souvenirs pleins la tête !

Voilà, c’est déjà la fin de l’article,un peu long certes, mais j’ai voulu regrouper tout ce que j’avais à vous dire à propos du voyage low cost !  J’espère que ces conseils vous serviront lors de vos prochains voyages, n’hésitez surtout pas à me partager les vôtres ! Et quant à moi, je vous dis à très vite !

Article rédigé par :
Bertille CHEVALLIER

Commentaires