Holi TeamLes vidéos d'HoliContact

Les remèdes naturels de l'hiver

Toi aussi tu y croyais à la robe sans collant dans quelques jours ? Toi aussi tu les voyais, les petits bourgeons de fleurs ? VLAM. Et bien non, on se retrouve encore aujourd’hui sous la neige. Ce qui veut dire que les rhumes vont rester d’actualité encore un petit bout de temps. Mais ça n’est pas grave, car heureusement, J’AI LA SOLUTION (comme toujours hehe). Voici donc mes quelques remèdes de grand mère, testés depuis des années et approuvés, qui m’ont permit de me remettre rapidement et naturellement de toutes les agressions hivernales et autres petites faiblesses de mon corps pendant l’hiver.

Perso, je me suis mise au naturel car étant petite, j’ai quasiment grandi sous antibiotique, enchaînant tous les virus un par un, ce qui fait que rapidement, plus aucun médicament n’avait d’effet sur moi. Alors ma mère, cette fan d’huiles essentielles et de naturopathie s’est mise sous les conseils du médecin à me soigner ainsi. Alors bien sûr, petit disclaimer, je n’incite absolument pas ici à l’auto-médication. Si vous êtes malade, vous devez impérativement voir un médecin. Les techniques dont je vais vous parler peuvent vous remettre sur pied pour un petit rhume, mais en cas de grippe ou tout autre maladie qui vous affaiblit vraiment, aucune plante n’est assez forte. Vous pouvez tenter ces techniques en attendant de vous rendre chez le médecin, mais avoir l’avis d’un professionnel est impératif. De plus, certaines personnes peuvent être allergiques aux huiles essentielles, assurez vous avant que ce n’est pas votre cas, et évitez ces types de remèdes avec des enfants.

Alors c’est parti, voici les remèdes de Tatie Berthe :

Pour un nez qui coule/ un nez bouché : 

  • Des inhalations : le remède principal, celui qui me sauve la vie à chaque fois. Dans un récipient adapté au micro-ondes, verse une petite quantité d’eau (équivalent à un demi verre environ). Passe la au micro-ondes quelques secondes, pour que l’eau soit bien brûlante, mais pas bouillante. Attention à la sortie, puis verse : 3 à 4 gouttes d’huile essentielle d'eucalyptus et autant d’huile de menthe poivrée. Prend un torchon propre ou un tissu que tu places sur ta tête, pour que la fumée se diffuse uniquement vers ton visage. Ferme les yeux, inspire, expire lentement…. Répète l’opération 2 à 3 fois par jour (la meilleure, c’est celle avant d’aller te coucher qui t’ouvre bien les voies respiratoires).

  • ATTENTION GLAMOUR : Le lavage de nez. Oui, je sais, c’est pas le plus sexy, mais au lieu de te mettre 15 produits différents aux compositions douteuses dans le pif, achète simplement un spray à l’eau de mer. Avant chaque inhalations et à peu près autant de fois que tu veux, lave toi les sinus (tellement belle cette phrase) avec l’eau de mer, cela va t’aider à dégager tout ce qui n’a pas lieux d’être en cette terre aride : tes narines quoi.

  • Petite astuce avant de dormir : spray de l’huile essentielle d’eucalyptus au dessus de tes draps, comme ça, une bonne odeur de fraîcheur va régner toute la nuit autour de toi, et t’aider à mieux respirer (à ne pas abuser non plus hein).

Pour une gorge sèche

Ca on connaît tous. Cette p**** de sensation qui pique. T’inquiète pas là aussi, j’ai un petit remède. Déjà l’inhalation que tu auras fais pour ton nez va aussi agir sur ta gorge et t’aider à adoucir tout ça. Mais en plus :

  • L’infusion THYM / MIEL : BIM. Tu t’y attendais pas à celle-là. Bon le miel on connaît déjà pour la gorge, mais fais infuser un peu de thym dans de l’eau chaude, ajoute y du miel en graaaaaannnndeee quantité (ça c’est pour la gourmandise) et déguste le devant une bonne série. C’est LE remède anti gorge sèche, et le goût n’est pas si dégueu. Bon, si tu n’aimes pas le miel, c’est triste pour toi. Après, dans tous les cas une boisson chaude quelle qu’elle soit adoucira ta gorge.

  • Je déconne, il y a une autre solution, bien que moins efficace, Les RIIIIIICOOOLAAAAAAAAAAAAS : ou toute autre marque de bonbons durs. Suce ça pendant la journée, le sucre, et surtout le fait de saliver, vont t’aider à adoucir un petit peu cette gorge qui appelle à l’aide.

  • Utiliser un humidificateur. Tu avais peut être ça quand tu étais petit.e. Dans ta chambre, dans ton appart’, l’hiver, l’air est super sec à cause du chauffage. D’autant plus s’il est électrique. Utiliser un humidificateur ça te permet de ne pas t’étouffer en pleine nuit ou au réveil parce que ta gorge est aussi sèche que le désert du taklamakan. Si comme moi, tu n’as pas l’appareil en question, tu peux utiliser des plantes dépolluantes d’intérieur, car leurs feuilles émettent un peu de vapeur d’eau, laisser ta porte ouverte quand tu prends ta douche, faire le repassage (ben ouais, faut bien, mais ça marche deux fois mieux si c’est ton mec qui repasse d’ailleurs), ou encore déposer un petit récipient d’eau (avec quelques gouttes de tea tree ou de menthe poivrée, ça mange pas de pain) au dessus ou à proximité d’un radiateur, mais attention, pas en équilibre, surtout si c’est un radiateur électrique !

Dans tous les cas, nez et gorge sont intimement liés, donc tu ce que tu feras pour ton nez agira pour ta gorge et vice versa !

Et enfin, la meilleure partie : 

Pour les maux de tête :

Bon là, forcément on parle d’un petit mal de crâne dû à un manque de sommeil, ou ce genre de chose, je ne pourrai pas régler ta cuite de la veille avec ces méthodes. Mais voici une petite technique de massage que tu peux tenter pour réduire tes migraines et éviter d’avoir recours aux médicaments tout de suite :

  • Tu prends ton index et ton majeur (le doigt du fuck, c’est exact, bien.). Tu les colles ensemble, puis tu viens les placer au niveau de tes tempes, le long de ton visage. Tes pouces eux, vont respectivement de chaque côté de ta tête, derrière tes oreilles. Et, tu masses délicatement, en faisant de petits cercles, très lentement.

  • Pour accentuer l’efficacité tu peux ajouter quelques gouttes (juste 1 ou 2), d’huiles essentielles de menthe poivrée sur le bout de tes index. Je ne suis pas sujette aux migraines, mais certains de mes proches se posent carrément un coton imbibé de menthe poivrée sur le front en s’allongeant, ce qui est apparemment hyper efficace.

Voilà voilà, tu connais désormais tous mes secrets, qui ne m’empêche pas de tomber malade tout l’hiver, mais qui m’aide à m’en sortir. Ou à essayer du moins. Alors je répète, ce ne sont que des petits remèdes naturels, mais si ta maladie persiste, ou même s’accentue, tu dois absolument aller consulter (un médecin j’entend). Si jamais j’ai oublié certains symptômes que tu aimerais soigner, n’hésite pas à me demander en commentaire, et si jamais toi même tu as tes petits remèdes, je suis plus que preneuse !!

A très vite, Bertille

Article rédigé par :
Bertille CHEVALLIER

Commentaires