Visiter notre boutique !
Holi TeamLes vidéos d'HoliContact

Lectures du moment - Avril 2018

            Ça fait parfois du bien de prendre du temps pour soi et de plonger dans un bon livre. Aujourd'hui, j’avais envie de vous partager mes lectures du mois de février et de vous donner mon avis.

 

Alain Baraton, Vices et Versailles

 

            Une amie me l’a offert pour mon anniversaire, rien qu’avec le titre, elle avait tapé fort !

Vous vous en doutez, cela parle de Versailles. Mais attention, ça ne parle pas seulement de la vie de château sous le règne du roi Soleil. Non, il s’agit ici des mémoires du jardinier de Versailles. C’est un peu comme si vous aviez plein de ragots, d’intrigues et d’indiscrétions au sujet du domaine de Versailles. Et cela, toutes époques confondues !

 

Ma note : 7/10
C’est un livre qui se lit facilement, qui ne demande pas de grandes connaissances historiques. Je le conseille à tous les petits curieux pour un petit moment de détente dans les jardins du château de Versailles.

 

Simone Veil, avec Annick Cojean, Les hommes aussi s’en souviennent

 

Voici un texte fondateur que je n’avais pas encore lu, ici, c’est le discours sur en faveur de l’IVG par Simone Veil le 26 novembre 1974. Ça se lit en à peine deux heures, et même si ce n’est pas forcément prenant comme un roman, je suis heureuse de l’avoir lu. Heureuse parce que je suis née avec ce droit et à travers ces lignes j’ai pu réaliser le combat qui a été mené. Bien sûr, il s’agit ici du combat de Simone Veil mais il ne faut pas oublier que c’est aussi le combat de milliers de femmes et hommes.

 

Ma note : JOKER, je ne peux pas noter ce genre d’écrit, mais juste vous encourager à prendre connaissance de ce discours !

 

Delphine de Vigan, Les loyautés

 

C’est ma romancière préférée. J’ai lu quasiment tous ces livres, et je dois dire que les ai tous aimés… Mon préféré ? Rien ne s’oppose à la nuit, que je vous invite à lire. Mais ce n’est pas le sujet ici !

Dans ce nouveau roman, nous rencontrons quatre personnages, qui ont chacun des chapitres qui leurs sont dédiés. Tous ont un lien entre eux, plus ou moins important.

Il y a Théo, un ado de 12 ans et demi qui vit balloté entre deux parents divorcés. Petit à petit, il sombre dans l’alcool. Son compagnon de d’infortune c’est Mathis, qui lui vit dans une famille où sa mère, Cécile, découvre la vérité sur son mari... Au milieu de tout cela, il y a Hélène, la prof d’SVT de Mathis et Théo. Elle va percevoir un mal être chez Théo, et elle va difficilement l’identifier, transposant sur lui les fantômes de son propre passé.

 

Ma note : 8,5/10
Avec Delphine de Vigan, je trouve que ça coule toujours. Les phrases s’enchaînent avec une facilité déconcertante. Quand j’ai lu ce livre, c’est comme si j’entendais quelqu’un me raconter l’histoire. Les pages se dévorent, on s’inquiète, on a envie de prendre la main de ce petit Théo, et puis parfois on sourit face aux incompréhensions de la vie mises en lumière par l’auteure.

 

C’est tout nouveau pour moi d’écrire à propos de mes lectures, je ne sais pas du tout si ce genre d’article vous plaît… Je compte donc sur vous pour me le dire ! Je viens de terminer d’autres livres, est-ce que ça vous tente que je vous partage mon avis ?

 

Article rédigé par :
Lisa LAMORLETTE

Commentaires