Visiter notre boutique !
Holi TeamLes vidéos d'HoliContact

Devenir une fit girl... (Non, je rigole, faut pas abuser quand même)

 Bon, déjà je suis pas peu fière d’écrire cet article que je n’aurais jamais cru écrire. Et oui… L’impensable est arrivé, je me suis inscrite en octobre dans une salle de sport !

 

Alors, maintenant, que je commence à être une habituée de la fonte voici mes quelques astuces pour rester AU TAQUET !

 

1.     Le matériel de survie

 

Voici ce que tu devras mettre dans ton sac pour être au top du top, et pour passer pour une pro aux yeux de tous :

-       Une serviette, pour essuyer tes grosses gouttes de sueur (et tes larmes éventuellement)

-       Une bouteille d’eau, car sérieusement c’est hyper important de s’hydrater pendant une séance de sport.

-       Un cadenas (pour le casier), bien pratique pour éviter de te coltiner ta doudoune, ton écharpe, ton sac, etc.

-       Une paire de chaussures de rechange, beaucoup de salles de sport le demande pour ne pas salir les machines.

-       Éventuellement, ta carte d’abonnement. À ne surtout pas perdre, sinon tu devras repayer environ 15 balles (n’est-ce pas Lisa… ?)

-       Tes écouteurs ou ton casque, parce que bouger son popotin sur Beyonce (ou Dalida pour moi) c’est plus sympa !

 

 

2.     Survivre à ce monde inconnu qu’est la salle de sport

 

Pour être honnête, ma plus grande hantise à la salle (et bien souvent dans la vie de tous les jours) ça a été : LE REGARD DES AUTRES. Maudit fléau qui touche bon nombre d’entre nous…

 

Alors répète toi ça, et met toi le dans le crâne :

« Non, personne ne me regarde. Tout le monde s’en fiche en fait, on est juste là pour faire du sport. »
« Personne ne calera que je suis au bord du malaise au bout de 5 abdos… Il faut bien commencer quelque part !»
« C’est pas parce que j’ai pas les abdos et le fessier de la nana devant moi que j’ai rien à faire ici ! »
« Primo, je suis ici pour me vider la tête et me défouler » (et ça je vous jure c’est le bon état d’esprit à avoir).

 

Et vous verrez, du moment où l’on commence à avoir une attitude bienveillante, les autres feront pareil. Un petit sourire à ta voisine de tapis de course qui en chie aussi, ça n’a jamais fait de mal à personne. Et on te le rendra !

 Et puis, vous verrez les plus expérimentés viendront parfois vous donner un petit conseil avec un petit encouragement. Eh oui… La salle de sport n’est pas qu’un monde de brut ! (à part du côté des gros altères, là où les mecs font leur bruits « virils »).

 D’ailleurs, n’hésitez pas à demander de l’aide si vous n’arrivez pas à utiliser ou à régler une machine. Personnellement, ça ne m’a jamais dérangé de donner un coup de main à quelqu’un. Et dis toi que dans quelques semaines, c’est toi qui pourra aider un petit nouveau ;)

 

3.     Y aller molo !

 

Tout doux mon petit… T’es pas encore inscrit que tu prétends à 3 ou 4 séances par semaines. Tu verras que c’est pas si simple que ça, il faut gérer avec ton emploi du temps et les aléas de la vie. Il vaut mieux se fixer 1 à 2 séances au début et s’y tenir vraiment. Après, tu auras tout le loisir d’en ajouter.

 

Il ne faut surtout pas que tu sois « dégouté » du sport, que tu vois cela comme une corvée (même si ok, des fois faut se mettre un petit coup de pied au cul…).

 

Aussi, ne vise pas la lune au niveau des objectifs.  L’opération bikini en un mois, ça ne marche pas. Alors, juste pour rester dans un bon mood voici ce qu’il ne faut surtout pas faire :

 

-       Ne commence pas à suivre des comptes de fitgirl sur les réseaux, surtout les bodybuldés, protéinés, etc. On a pas tous le temps d'aller à la salle tous les jours, on est pas là pour devenir égérie d'une marque de shakers.
-       Ne tombe pas dans la psychose à vouloir contrôler absolument toute ton alimentation. Faire attention, c’est bien, mais faut pas devenir parano non plus.
-       Se peser toutes les trente secondes, ou regarder tous les matins si tes abdos sont sortis de sous-terre. Tout vient à point qui sait attendre, et le bien-être c’est déjà dans la tête.
-       Se donner des objectifs uniquement esthétiques : genre, avoir des abdos, ou un des fesses arrondies. Donne-toi plutôt un objectif purement sportif, par exemple, dans six mois je participe à telle ou telle course.

 

À tous les sportifs en herbe (comme moi), et à tous les aguerris : FORCE ET COURAGE !

 Je vous attend sur snap, qu’on se partage notre motivation, dès que vous allez à la salle de sport, à l’entrainement, ou autre, envoyez-moi un snap sur holi.rose !

 

Je vous embrasse,

 

Lili fit (ça me va bien, non ?! Ahah)

 

Article rédigé par :
Lisa LAMORLETTE

Commentaires