ReportageCatégorieLocalitésContact
No items found.

DIRECT

Association "Aide aux animaux en détresse 52"

Faits Divers

Un chat abattu à la carabine à plomb à Saint-Dizier

Anaïs, propriétaire d’Hanoï a retrouvé son chat dans les buissons du grand jardin, avec une plaie dans la cuisse.

Faits Divers
Rédigé par
Lisa LAMORLETTE
Article publié le
20/6/18

Dans le journal de ce matin, nos confrères du JHM font état d’un acte de cruauté animale sur la commune de Saint-Dizier. 

Selon le vétérinaire, pas de doute, on a tiré sur l’animal avec une carabine à plomb. La propriétaire du félin l’a ensuite emmené dans une clinique à Reims pour une possible intervention. Malheureusement, la balle est entrée par la cuisse et s’est ensuite logée dans le foie et Hanoï a succombé à ses blessures. 

Une tragédie incompréhensible pour Anaïs, sa propriétaire. La chatte était domestiquée, elle portait un collier et un médaillon. Et elle n’avait jamais posé de problème auparavant. Pourtant, selon les premiers témoignages recueillis, ce n’est pas un acte isolé. En effet, plusieurs chats auraient disparus ces dernières années. À tel point que certains voisins attacheraient leurs compagnons. 

L’affaire a été prise en main par l’association « Aide aux animaux en détresse 52 ». Le Président de l’association, Maurice Burton, délégué enquêteur a été contacté pour déposer plainte. De plus, l’association va se charger d’enquêter auprès du voisinage. 

Selon nos confrères du JHM, qui ont contacté par téléphone le commissariat, cette affaire serait prise très au sérieux par les forces de l’ordre et que l’enquête était en cours.

En attendant d’autres éléments, la propriétaire d’Hanoï appelle toutes les personnes qui ont des informations à se manifester dès que possible

Pour rappel, la peine encourue pour toute personne qui commet un acte de cruauté envers un animal domestique, ou apprivoisé, ou tenu en captivité est puni de 2 ans de prison et de 3 000€ d'amende

Partager cet article:
Réagissez a cet article !
Plus d'articles de cette catégorie