ReportageCatégorieLocalitésContact
No items found.

DIRECT

Journal de la Haute-Marne

Société

Réunion d'information contre la nucléarisation du Grand-Est

Vendredi 11 Janvier à 20h à Saint-Dizier se tiendra une conférence contre la nucléarisation du Grand-Est.

Société
Rédigé par
Pauline Kusak
Article créé le
January 10, 2019

Dans un rayon entre Commercy, Bar-Le-Duc et Saint-Dizier se trouvent dix sites effectifs ou en projets. Les opposants parleront des différents sites qui se trouvent sur notre territoire qu'ils soient directement associés à une centrale nucléaire ou non.

Quelques exemples:

La base de maintenance SOCODEI à Saint-Dizier. Est une entreprise en aval du nucléaire, "elle va prolonger la durée de vie des centrales nucléaire au lieu de les démanteler" assure Régine MILAKARI, opposante de l'enfouissement des déchets nucléaires à Bure et de la nucléarisation en général.

Le projet UNITECH à Suzannecourt, est une blanchisserie destinée au linge de l'industrie nucléaire qui doit s'implanter fin 2020 à Suzannecourt près de Joinville. Ce qui inquiète le plus sur ce projet est le fait que les eaux ayant servi à blanchir ce linge seront rejetées dans la Marne.

La plateforme de Void-Vacon dans la Meuse, qui permet d'accueillir des camions qui transportent des outillages neufs ou contaminés ou même des combustibles. En 2014, 900 camions y ont été recensés dont 300 contaminés de produits nucléaire. Le problème est que les camions arrivent par une route très accidentogène (la RN4) et traversent le village de Void-Vacon, qui est donc toujours exposé aux rayonnement radioactif  qui provient des objets contenus dans les camions.

C'est donc pour toutes ces raisons que les associations Mirabel et Cedra ont mis en place, ce vendredi 11 Janvier à 20h, à l'espace projets cœur de ville à Saint-Dizier une séance d'information intitulée : "Un Grand-Est aussi nucléarisé que la Hague et la vallée du Rhône?"

Partager cet article:
Réagissez a cet article !
Plus d'articles de cette catégorie