ReportageCatégorieLocalitésContact
No items found.

DIRECT

le Parisien

Justice

Procès des steaks contaminés de l’usine bragarde SEB : trois ans de prison

Le "Steak Country" était commercialisé chez l'enseigne Lidl, que SEB fournissait en viande.

Justice
Rédigé par
Audrey TAISANT
Article publié le
14/11/17

Le tribunal correctionnel de Douai (Nord) a rendu sa décision. Trois ans de prison, dont deux ferme, ont été requis à l’encontre de Guy Lamorlette, ex-dirigeant de la société bragarde SEB. L’entreprise était accusée d’avoir rendu malade une quinzaine d’enfants en 2011, après la contamination de viande par la bactérie E.coli. L’ancien dirigeant âgé aujourd’hui de 76 ans était accusé de négligences, et a été reconnu coupable de « blessures involontaires par violation manifestement délibérée d’une obligation de sécurité ».

Le parquet avait d’abord requis quatre ans de prison, dont trois ferme. Il a finalement revu sa condamnation à la baisse.

Un autre prévenu, Laurent Appéré, est décédé le 21 juin dernier d'une crise cardiaque. Il était responsable de la qualité des viandes au sein de la société. Il était présent lors du procès, et quatre ans de prison avaient été requis contre lui. L’action publique le concernant a donc été abandonnée.

L’ex-gérant a également été condamné à 50 000 euros d’amende. Il devra verser plusieurs milliers d’euros de dommages et intérêts aux victimes et à leurs familles. Il se voit désormais interdit d’exercer une profession du secteur industriel et commercial.

L’enquête avait révélé un manquement aux contrôles bactériologiques, ce que les prévenus ont toujours nié.

Partager cet article:
Réagissez a cet article !
Plus d'articles de cette catégorie