ReportageCatégorieLocalitésContact
No items found.

DIRECT

Photo annuaires.justice.gouv.fr

Faits Divers

Nancy : il annonce un faux attentat en Belgique

Le jeune détenu était persuadé que l'un de ses anciens co-détenus projettait de commettre un attentat en Belgique.

Faits Divers
Rédigé par
Audrey TAISANT
Article publié le
9/11/17

Incarcéré au sein du centre pénitentiaire de Nancy-Maxéville, un jeune détenu a lancé une fausse alerte concernant un attentat à Liège, en Belgique.Il avait appelé les pompiers, qui ont transféré son appel à la police, pour dénoncer un co-détenu, un fictif "Benali", expliquant qu'il allait faire sauter une bonbonne de gaz dans une gare ou un train de Liège.

Il avait réussi à se faire parachuter un téléphone dans l'enceinte du centre, afin de le cacher dans sa cellule pour lancer l'alerte.

Interrogé par le procureur de Nancy, David, 24 ans, affirme qu'il n'a pas inventé cette histoire, et que Benali existe bel et bien.

Selon les autorités, il souffrait de troubles psychiatriques, amplifiés par le visionnage de vidéos liées au groupe terroriste DAESH.

Son avocat, Maître Stella, explique le geste de son client : "Il avait eu peur de ce Benali qui était, selon lui, radicalisé. Pour moi, il croyait réellement que quelqu’un de dangereux était en Belgique." Il avait d'ailleurs envoyé un message à l'une de ses amies quelques minutes après avoir passé l'appel : "Je les ai prévenus, ils sont au courant. J’espère qu’il n’agira pas."

Incarcéré depuis l'âge de 14 ans, le juge a requis contre lui six mois de prison ferme, avec maintien en détention.

Partager cet article:
Réagissez a cet article !
Plus d'articles de cette catégorie
Publicité

Tags

Le/La journaliste, ayant rédigé cet article, n'a pas souhaité y joindre de Tags.