ReportageCatégorieLocalitésContact
No items found.

DIRECT

Photo Le Figaro Santé

Sciences & Santé

Levothyrox : un numero vert à disposition des patients

La formule du médicament a été modifiée il y a plusieurs mois, depuis, de nombreux patients se plaignent d'importants effets secondaires.

Sciences & Santé
Rédigé par
Audrey TAISANT
Article publié le
9/11/17

En mars dernier, le laboratoire de fabrication du médicament Levothyrox a modifié la formule contenue dans les comprimés, pour « garantir une stabilité plus importante de la teneur en substance active », selon un médecin du site Doctissimo. Seulement, de plus en plus de patients se plaignent d’effets secondaires plus ou moins importants.

En France, près de 3 millions de patients prennent ce traitement pour de l’hypothyroïdie ou un freinage de la sécrétion de TSH (hormone de stimulation de la thyroïde).

La substance active reste la même, à savoir la lévothyroxine, mais les excipients ont changé. Le lactose, par exemple, a été remplacé par le mannitol. Ces modifications ont pour but de protéger la substance active du médicament, le mannitol altérant moins la lévothyroxine que le lactose.

 

Depuis quelques temps, plusieurs milliers de patients traités avec le nouveau médicament se plaignent de fatigue intense, de crampes, de maux de tête, d’une importante prise de poids, de vertiges contraignants.

Selon chantal L’Hoir, présidente de l’Association Française des Malades de la Thyroïde, le médicament serait également responsable de malaises cardiaques et de pertes de cheveux. Souffrant elle-même d’une maladie thyroïdienne, elle a dû changer son traitement car elle ne supportait pas la nouvelle formule.

Pourtant, selon le laboratoire Merck, seuls « quelques centaines de cas (NDLR : les cas sont ici des patients) »  ont des effets vraiment contraignants se répercutant sur leur vie quotidienne. Toujours d’après le laboratoire, les effets secondaires seraient les mêmes pour la nouvelle, que pour l’ancienne formule.

 

Lors du changement il y a 6 mois, l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament avait envoyé une lettre d’information aux professionnels de santé, leur indiquant de suivre de près leurs patients traités par Lévothyrox durant la phase de transition, de l’ancienne formule à la nouvelle.

 

Les personnes prenant le nouveau traitement sont invitées à consulter leur médecin pour s’assurer que leur organisme le tolère autant que l’ancien.

 

Le 23 août 2017, l’ANSM a mis en place un numéro vert, suite aux plaintes de nombreuses personnes et aux pétitions lancées sur le net pour revenir à l’ancienne version du médicament. Il s’agit du 0 800 97 16 53. Les patients qui le souhaitent peuvent appeler du lundi au vendredi, de 9 heures à 19 heures, pour avoir de plus précises informations concernant leur nouveau traitement.

 

Selon l’ANSM, il n’y aura pas de retour à l’ancienne formule.

Partager cet article:
Réagissez a cet article !
Plus d'articles de cette catégorie