ReportageCatégorieLocalitésContact
No items found.

DIRECT

Société

Jean Rottner condamne les actes commis sur la ligne TER Metz-Luxembourg

Dans un communiqué, Jean Rottner, président de la région Grand Est revient sur les faits commis hier sur la ligne TER Metz-Luxembourg et il les condamne.

Société
Rédigé par
Lisa LAMORLETTE
Article publié le
14/6/18

Depuis plusieurs semaines, les lignes de train du Grand Est, sont, comme à l’échelle nationale, très perturbées. Cela pénalise fortement les usagers, mais dans un communiqué de presse la région Grand Est parle d’un « palier qui a été franchi » hier. 

Mercredi matin des actes de sabotage ont été signalés sur la ligne Metz-Luxembourg et ont empêché des milliers de voyageurs de se rendre sur leur lieu de travail entre ces deux villes. En effet, des cheminots en grève ont déposé des pétards sur les voies en gare de Woippy et sont allés occuper les rails en gare d’Uckange à l’heure de pointe. Le trafic a dû être interrompu pendant près de deux heures.

Dans ce communiqué de presse, Jean Rottner, le président de la région Grand Est condamne fermement les actes commis sur la ligne TER Metz-Luxembourg. Dans ce communiqué, le président déclare « Si l’action syndicale doit être respectée, les dérives observent doivent, elles, être durement sanctionnées par la Direction de la SNCF à qui je demande de prendre ses responsabilités. »

À la fin du communiqué, il ajoute : « Alors que le texte réformant la SNCF termine son parcours législatif et que les conséquences des grèves ne sont pas encore chiffrées, nous constatons chaque jour combien ce conflit est néfaste pour l’économie régionale et bouleverse le quotidien de milliers d’usagers, de leurs familles et d’entreprises, dont l’exaspération n’a aujourd’hui d’égale que leur incompréhension face à un mouvement aussi peu rationnel. »

Partager cet article:
Réagissez a cet article !
Plus d'articles de cette catégorie

l'info

en direct
No items found.