ReportageCatégorieLocalitésContact
No items found.

DIRECT

Photo Gendarmerie Nationale

Edition Spéciale

Evacuation à Bure : cesser les "zones de non-droit"

Une évacuation du Bois Lejuc est en cours. Christophe Castaner a confirmé sur BFMTV/RMC que les manifestants occupent illégalement le terrain.

Edition Spéciale
Rédigé par
Audrey TAISANT
Article créé le
February 22, 2018

Invité ce matin sur le plateau de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV/RMC, Christophe Castaner, Secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargé des Relations avec le Parlement, a réagi sur la situation de Bure.

Depuis ce matin, 500 gendarmes sont déployés sur le site du Bois Lejuc, occupé par les manifestants anti-Cigéo. L'évacuation est en cours et se passe "sans incident" selon Muriel Nguyen, préfète de la Meuse.

Pour Christophe Castaner, cette évacuation est nécessaire puisque la quinzaine de manifestants occupe "illégalement" le site. Pour lui, il ne s'agit pas "de gentils écologistes". Il souhaite que la loi française soit appliquée, et qu'il n'y ait ainsi pas de "zone de non-droit".

Malgré les manifestations répétées depuis de nombreuses années contre l'enfouissement des déchets nucléaires à Bure, le gouvernement soutient le projet, comme l'avait confirmé le ministre de l'Environnement et de la Transition Ecologique Nicolas Hulot.

Les manifestants anti-Cigéo ont réagi dans un communiqué, estimant qu'il n'y a rien d'illégal dans l'occupation du Bois Lejuc, et rappelant que "l’ANDRA a été condamnée par trois fois et fait encore actuellement l’objet de quatre plaintes et recours devant les tribunaux pour  travaux illégaux et contestation de  sa propriété sur le Bois Lejuc".

Ils appellent à des manifestations devant les préfectures à partir de 18 heures.

 

Partager cet article:
Réagissez a cet article !
Plus d'articles de cette catégorie