ReportageCatégorieLocalitésContact
No items found.

DIRECT

JDD

Politique

Emmanuel macron interrompt un enterrement à Verdun ?

La préfecture dément une pseudo intervention policière lors d'obsèques à Verdun le jour du passage du président de la République

Politique
Rédigé par
Antoine REGNAULT
Article créé le
November 9, 2018

L'édition de l'Est Républicain du 7 novembre dans un article intitulé « Coup de gueule après un enterrement » évoque un incident qui se serait produit au moment du passage du cortège présidentiel à Verdun.

Il est indiqué notamment qu'un policier aurait fait accélérer une cérémonie d'obsèques pour libérer le passage.

Après vérification et dans le cadre des surveillances de l'itinéraire emprunté par le PR, un policier en civil a effectivement constaté un rétrécissement important de la chaussée dû à un enterrement sur l'axe principal.Le fonctionnaire a alors souhaité prendre contact avec les PFG (Pompes Funèbres Générales) pour connaître les modalités de l'enterrement et leur indiquer que la route risquait d'être bloquée ensuite pour des raisons de sécurité au passage du cortège. Il est entré dans l’église et les PFG étant indisponibles, ils'est adressé à un membre de la famille avec qui l'échange s'est très bien passé.

En outre, au moment où la conversation entre le policier et le membre de la famille se terminait, la cérémonie s'est terminée d'elle-même.

Il n'y a ainsi eu aucune intervention pour accélérer la cérémonie.Il n'y a eu aucun propos déplacé. Le fonctionnaire était dans une phase précisément de détection de tout obstacle ou problématique sur l'itinéraire du cortège et cette situation aurait pu en créer une si le convoi funéraire était parti au moment du passage du cortège présidentiel.

La famille du défunt a par ailleurs démenti ces accusations qui émanaient d'un ses membres sur Facebook.

(préfecture de la Meuse)

Partager cet article:
Réagissez a cet article !
Plus d'articles de cette catégorie