ReportageCatégorieLocalitésContact
No items found.

DIRECT

Photo Puissance Télévision

Environnement & Météo

De nouveaux travaux avenue Pierre Bérégovoy

Les travaux vont débuter dans quelques jours et se termineront début octobre. La circulation routière sera modifiée.

Environnement & Météo
Rédigé par
Audrey TAISANT
Article créé le
February 12, 2019

De mi-février à début octobre, l'avenue Pierre Bérégovoy sera de nouveaux en travaux. L'objectif de ces huit mois de rénovations : rendre l'avenue plus sécurisée, plus pratique, et plus accueillante.

La première phase de chantier débutera dans le courant de la semaine et durera jusqu'à début août. Il s'agira de redimensionner la voie pour contenir la vitesse automobile, créer des pistes cyclables, mieux permettre l'accès aux commerces, créer des places de stationnement longitudinales, ainsi que mettre en place un plateau de ralentissement. Le réseau d'eau sera également revu.

Les travaux vont entraîner des modifications de la circulation. Le sens "centre-ville/Chêne Saint-Amand" ne sera pas modifié. En revanche le sens inverse sera coupé au niveau du passage à niveau Saint-Pantaléon. Une déviation, indiquée par des panneaux, sera mise en place par la RN4. Les transports en commun, y compris scolaires, seront également déviés par la RN4.

Fin juillet et début août (les dates exactes ne sont pas connues), la circulation sera totalement fermée (dans les deux sens) de 21h30 à 5h.

L'accès aux commerces sera néanmoins maintenu.

Plan de circulation durant la phase 1 des travaux. ©ville de Saint-Dizier

La deuxième phase de chantier prendra effet début août et se terminera fin septembre. Lors de cette période, les trottoirs seront rénovés. La circulation dans le sens "Chêne Saint-Amand/centre-ville" sera fermée au niveau du rond-point des Bas-fourneau jusqu’au pont traversant le canal d’amené.

Plan de circulation durant la phase 2 des travaux. ©ville de Saint-Dizier

Enfin, une troisième phase se tiendra jusque début octobre. Elle consistera en l'installation de candélabres, ainsi qu'en la plantation d'arbres et de massifs fleuris. Le marquage au sol sera également réalisé. Pour cette raison, la circulation sera alternée.

Le financement de ce projet, d'un coût de 2,9 millions d'euros, est réalisé par l'Europe, le Conseil départemental de Haute-Marne, le GIP 52 et l’Agence de l’Eau Seine Normandie.

Partager cet article:
Réagissez a cet article !
Plus d'articles de cette catégorie